La Flèche Brisée
La Flèche Brisée

Pour ceux qui aiment se plonger dans la vieille Amérique des premiers colons jusqu'à la fin du XIXe S. Son histoire, les armes, la paix.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Une nuit à Sartrouville.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Une nuit à Sartrouville. le Jeu 27 Mai - 23:39

Waah, purée, les gars, en dehors de ma vie de cow-boy, j'ai parfois des anecdotes bien salées. J'étais absent parce que je devais organiser des ateliers de peinture dans une école maternelle de Sartrouville, banlieue de Paris. Ma voiture a dormi une seule nuit dehors, et au matin je l'ai trouvée comme sur la photo. J'ai passé une matinée au commissariat parce que les flics municipaux tenaient à ce que je porte plainte. Un commissariat de banlieue, c'est pas la joie, j'ai été pris soudain d'une envie de retrouver ma petite maison.
J'ai aussitôt fait le retour pour retrouver le calme de mon petit village, mais avec pas de pare-brise, pas de fenêtre à droite et plus de rétros, pas facile, voilà qu'il s'est mis à tomber le déluge, pire que l'hiver, pendant les premières 120 bornes. J'y voyais pas à trois mètres à toute berzingue sur l'autoroute en plus mes essuie-glaces ils étaient nazes à cause du vandalisme.
Sam a failli s'éclater vingt fois, à croire qu'il y a un dieu pour les vieux cow-boys, j'ai failli péter les plombs de terreur,pour une fois mes nerfs ils étaient tendus à fond, j'ai eu l'impression réelle que j'allais crever tout seul sous cette flotte diluvienne, et puis voilà qu'au 121e km pile , un beau ciel bleu, avec du soleil, il restait la même distance à faire, mais cette fois la route sèche et Cathy qui m'attendait à la maison avec un super plat qu'elle avait concocté, et j'ai pu allumer ma première clope de la route parcequ'elle ne risquait plus d'être trempée, voilà je vous ai raconté ça pour vous dire que parfois, on n'imagine même pas ce qu'un copain peut endurer, ça a été la journée la plus dure depuis deux ans et j'ai eu de la chance.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Une nuit à Sartrouville. le Ven 28 Mai - 7:50

mes amitiés samy, t' en a connu de plus rude, mais c' est vrai que ce genre d' acte te ramène à la triste réalité de la connerie et de la crasse humaine,bon rétablissement à ta jolie petite auto et ne va plus dans ces bouges, il y a longtemps que c' est foutu et qu'il n' y a plus rien à faire pour ces gens la, l' arbre et pourrit des racines aux fruits sssdeee

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Une nuit à Sartrouville. le Ven 28 Mai - 10:05

triste realité.........,un acte pareil ne peut provenir que de petits minables , j'ai souvent ete confronté a ce genre de situation, et bien plus encore,mes missions etant d'assuré la securité des personnes et des biens, je peut vous dire que j'ai vu pas mal de "trucs" et ai souvent du faire face a des actes de violences.......
j'espere que tu a une bonne assurance ours qui parle beaucoup.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Une nuit à Sartrouville. le Ven 28 Mai - 13:04

Merci de vos posts, les gars, ça réchauffe l'âme.
Mon assurance, c'est la maïf, vu que j'étais instit, jusque-là je n'ai eu qu'à m'en féliciter. Je me souviens un jour j'étais tombé en panne loin de mon lieu de vacances, et bien ils m'ont payé le taxi pour revenir au camping, et quand la voiture a été réparée dans un garage, ils m'ont payé le taxi retour au garage, sans que je débourse un centime.
Pour les frais d'hier, Cathy les avait contactés pendant mon retour épique, et ils couvrent tout, sauf une petite contribution perso, mais rien du tout à côté des environ mille ou plus euros que les dégâts coûtent.
Normalement je devrais pouvoir me rendre à Athis sans problème dans huit jours.
Mais j'avoue qu'aujourd'hui je suis complètement à plat, je crois que c'est fatiguant de rester crispé sur son volant avec la trouille au cul.
D'un autre côté, c'est une bonne occasion de vérifier si on a la santé !!!
Je me suis juré de ne plus mettre les pieds dans un contexte banlieue chaude, apparemment on y est mal accueilli par les gens du cru, faudrait que j'apprenne à obéïr à la prudence pour ces choses-là, mais on apprend à tout âge. A la télé, on voit souvent des habitants de ces coins-là qui disent que c'est des légendes, que c'est pour faire du sensationnel journalistique, mais franchement j'ai l'impression que c'est tout de même craignos par là-bas !

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Une nuit à Sartrouville. le Ven 28 Mai - 15:39

avant de vivre a la campagne, je residait pas tres loin d'une banlieue "chaude" j'ai pu constater a loisirs touts les mefaits de ces "jeunes de banlieue", carcasses de voitures calcinées, abris bus detruits, mobiliers urbains saccagés etc.
je me felicite d'avoir emmigré en campagne, l'air y est plus pur........
je n'ose imaginé les conditions de t on retour sans pare brise....il t'a fallu un certain courage, bravo.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Une nuit à Sartrouville. le Ven 28 Mai - 19:34

de tout coeur avec toi Sam!
ç'aurait ete vraiment qu'en plus, tu te vautres lors de retour!!!
l'assurance prend en charge , c'est cool ça!
bon courage,
@lain

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Une nuit à Sartrouville. le Sam 29 Mai - 0:12

Merci Girty, en fait depuis que je fais du tir et que nous parlons de l'Ouest, des Indiens, des trappeurs et tout ça, je tiens encore plus à la vie qu'avant !!!!! xxxxx xxxxx xxxxx

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Une nuit à Sartrouville. le Sam 29 Mai - 0:15

tidgi a écrit:avant de vivre a la campagne, je residait pas tres loin d'une banlieue "chaude" j'ai pu constater a loisirs touts les mefaits de ces "jeunes de banlieue", carcasses de voitures calcinées, abris bus detruits, mobiliers urbains saccagés etc.
je me felicite d'avoir emmigré en campagne, l'air y est plus pur........
je n'ose imaginé les conditions de t on retour sans pare brise....il t'a fallu un certain courage, bravo.

Ben oui, c'est très glauque et ça n'a pas l'air de vouloir s'améliorer... Quelle brutalité, quelle violence, dire qu'on ose évoquer la violence de l'Ouest Sauvage, mais bon, des Dalton, il y en a partout dans ces coins-là, et même pires parceque maintenant on tue pour un oui ou pour un non.
La vie est devenue moins précieuse aux yeux des voyous.
Bof, mon retour épique tient plus de l'inconscience que de l'héroïsme !!!!
Je me suis fait engueuler par l'une de mes trois filles et j'ai obtenu qu'elle n'en parle pas à ma fille Rachel, qui elle est tellement soucieuse qu'il ne m'arrive rien ! Tu parles, quand elle a traversé l'Atlantique à la voile, je crevais de peur pendant tout son périple. xxxxx xxxxx xxxxx

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Une nuit à Sartrouville. le Sam 29 Mai - 7:37

oui c'est vrai que c'étais un peu risqué ton retour car je pense que ton assurance te payais le retour en taxi.
maintenant il n'y a plus de respect , plus rien du tout.
Nous devenons pire que des sauvages.
J'habite juste à côté des Sablons donc je comprend très bien ton malheur.
Heureusement que moi , j'habite à côté de l'avenue Jean Jarès quartier très calme où hier soir nous avons fais la fête des voisins.
Va faire la fête des voisins dans ses quartier là , tu repart à poil ...

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Une nuit à Sartrouville. le Sam 29 Mai - 12:11

Je me souviens quand j'étais jeune, j'avais fait " la fête de la voisine " et en effet je suis reparti à poils mais j'en étais très content !
Pour mon assurance, c'est vrai que j'aurais pu me faire ramener en taxi mais je ne tenais pas à ce qu'on répare sur place, car aussitôt ils auraient remis ça.
En plus quand je me déplais quelque part, je fous le camp aussitôt sans qu'on puisse m'en empêcher. J'ai déjà fait ça à plusieurs banquets de noces où il y avait toujours un beauf pour raconter ses blagues à la con ou bien des gens pour picoler et dire des trucs glauques.
Je faisais semblant de devoir aller aux toilettes, et je partais en loucedé, c'était jouissif car j'avais ainsi l'impression de retrouver ma liberté.
Donc, pour Sartrouville, même si c'était extrêmement dangereux, et bien quand ça s'est mis à faire soleil, à mi-parcours, j'ai ressenti cette bonne vieille jouissance de l'homme qui s'est évadé et qui a réussi sa cavale.

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: Une nuit à Sartrouville. le Sam 29 Mai - 23:53

Mon pauvre Sam

tu ne nous avais pas raconté ça!
à Brennou y a pas danger que ça arrive!heureusement tu serais rentré à pieds
nous il n'y avait que de gentilles petites grenouilles qui chantaient la nuit
endroit idyllique!! lopm lopm

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Une nuit à Sartrouville. le Sam 29 Mai - 23:55

Ah ah, merci de ton petit post, Little Shooting Star. Non, je n'ai pas raconté ça ailleurs, j'ai du faire une allusion sur le forum du Marshall, mais sinon je ne perds pas de vue que par ailleurs les cow-girls and boys ont des problèmes bien plus importants à régler !!! sqsq sqsq sqsq

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Une nuit à Sartrouville. le Dim 30 Mai - 11:59

j ai helas vecu,mon jeune age dans une de ses banlieu,jusqu a l age de 18ans,ou je suis partie a l armee,pas triste,et je peu vous garantir,que c est la jungle c est la loi du plus fort qui joue,j ettais a vaulx-en velin,banlieu lyonnaise,en suite j ai fait comme tidgi (protection des biens et personnes),durant une quaizaine d annees,mais plus de respect,mais par contre de plus en plus violent..... zrr\'\'((

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Une nuit à Sartrouville. le Dim 30 Mai - 13:08

Parfois, on a envie de dire " Pour vivre heureux vivons cachés ".
Mais je me demande si dans ces coins-là même ce proverbe il est valable...
Par exemple j'ai dormi dans un pavillon, dans un quartier plutôt tranquille, et bien même la fenêtre des chiottes le tour était blindé et il y avait une grille comme pour une prison à toutes les fenêtres.
A l'intérieur, toutes les portes étaient consolidées avec des barres de métal, bref t'avait l'impression de pas être dans du Walt Disney.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum